Entretien des arbres et des haies

Fertiliser une haie

Nos conseils pour un vert intense et une croissance forte

Comme toutes les plantes, et même comme tous les êtres vivants, les haies ont également besoin d’être bien entretenues pour pouvoir grandir et prospérer. En plus d’être taillées, les haies doivent aussi et surtout être fertilisées. Vous devez choisir le bon moment et surtout le bon type d’engrais. Finalement, presque tous les produits contiennent les mêmes composants. Ce qui les différencie, ce sont les proportions et la rapidité de libération des nutriments. Grâce à notre recueil de conseils précieux, découvrez tout ce qu’il faut savoir sur le thème de la fertilisation, ainsi que les principes à respecter pour que vos plantes de haie s’épanouissent.

Quel est le moment idéal pour fertiliser une haie ?

On distingue deux types de fertilisation pour les plantes de haie : la fertilisation au moment de la plantation et l’apport d’engrais régulier. La première est effectuée en même temps que la plantation de votre haie. Elle n’est pas toujours nécessaire : cela dépend du type de haie et de la nature du sol. En revanche, un apport d’engrais régulier est dans tous les cas obligatoires. Il favorise la croissance des plantes et s’assure qu’elles reçoivent tous les nutriments dont elles ont besoin.

Le bon moment pour fertiliser votre haie est entre mars et août. Les deux phases de croissance principales des haies ont lieu entre mars et fin juin. Pendant cette période, les plantes ont besoin de nutriments que leurs racines sont capables d’absorber pour produire de nouveaux rameaux et se ramifier. L’apport de minéraux adaptés stimule la croissance, ce qui est particulièrement important quand la haie n’a pas encore atteint la taille voulue tant en largeur qu’en hauteur.

Vous devez éviter cependant de fertiliser votre haie en automne. Dans le pire cas, les plantes feront des nouveaux bourgeons. Or les jeunes rameaux n’auront pas le temps de mûrir avant l’hiver et risqueront d’être endommagés par le froid et le gel. Dans le meilleur des cas, seuls les nouveaux rameaux mourront et laisseront quelques trous. Il peut toutefois arriver que l’ensemble de la plante dépérisse en raison des dommages causés par le gel. Ainsi, la dernière fertilisation de l’année doit avoir lieu en août. Utilisez alors idéalement un engrais avec une part importante de potassium. Ce minéral aide la plante à supporter le gel.

Le bon moment pour fertiliser votre haie est entre mars et août. Les deux phases de croissance principales des haies ont lieu entre mars et fin juin. Pendant cette période, les plantes ont besoin de nutriments que leurs racines sont capables d’absorber pour produire de nouveaux rameaux et se ramifier. L’apport de minéraux adaptés stimule la croissance, ce qui est particulièrement important quand la haie n’a pas encore atteint la taille voulue tant en largeur qu’en hauteur.

Vous devez éviter cependant de fertiliser votre haie en automne. Dans le pire cas, les plantes feront des nouveaux bourgeons. Or les jeunes rameaux n’auront pas le temps de mûrir avant l’hiver et risqueront d’être endommagés par le froid et le gel. Dans le meilleur des cas, seuls les nouveaux rameaux mourront et laisseront quelques trous. Il peut toutefois arriver que l’ensemble de la plante dépérisse en raison des dommages causés par le gel. Ainsi, la dernière fertilisation de l’année doit avoir lieu en août. Utilisez alors idéalement un engrais avec une part importante de potassium. Ce minéral aide la plante à supporter le gel.

À quelle fréquence une haie doit-elle être fertilisée ?

En règle générale, il est suffisant de fertiliser les plantes de haie une fois par an. Mais cela dépend aussi de l’engrais que vous utilisez. Les engrais minéraux se libèrent plus rapidement que les engrais organiques. Leur effet à long terme est donc moindre et vous aurez peut-être besoin de fertiliser votre haie plusieurs fois pendant la phase de croissance. En revanche, si votre haie a atteint sa taille définitive, il vaut mieux la fertiliser une seule fois dans l’année. Sinon, vous vous donnez davantage de travail puisque vous aurez besoin de tailler votre haie plus souvent et de façon plus radicale. Vous devez bien entendu faire exception si votre haie a une carence qui met en danger la santé des plantes et nécessite donc une action rapide de votre part.

Une haie doit-elle être fertilisée au moment de la plantation ?

Vous devez fertiliser votre haie dès la plantation si elle n’a pas déjà été fertilisée avant l’achat. La plupart des plantes de haie que vous achetez en pot ont déjà été fertilisées avec un engrais à libération lente qui leur fournit tous les nutriments importants pour les premières semaines. Si vous achetez en revanche des plantes en racines nues, vous leur faciliterez grandement la vie en les fertilisant au moment de la plantation. Mélangez du compost mûr et de la corne broyée à la terre extraite avant de la remettre dans le trou de plantation. On appelle « fumure » le procédé consistant à mélanger un engrais à la terre. N’utilisez en aucun cas un engrais minéral pour les jeunes plantes de haie. Il y a trop de risques qu’il abîme les racines nouvellement formées, car celles-ci sont encore faibles et délicates.

Une haie doit-elle être fertilisée au moment de la plantation ?

Vous devez fertiliser votre haie dès la plantation si elle n’a pas déjà été fertilisée avant l’achat. La plupart des plantes de haie que vous achetez en pot ont déjà été fertilisées avec un engrais à libération lente qui leur fournit tous les nutriments importants pour les premières semaines. Si vous achetez en revanche des plantes en racines nues, vous leur faciliterez grandement la vie en les fertilisant au moment de la plantation. Mélangez du compost mûr et de la corne broyée à la terre extraite avant de la remettre dans le trou de plantation. On appelle « fumure » le procédé consistant à mélanger un engrais à la terre. N’utilisez en aucun cas un engrais minéral pour les jeunes plantes de haie. Il y a trop de risques qu’il abîme les racines nouvellement formées, car celles-ci sont encore faibles et délicates.

Faut-il fertiliser une haie après l’avoir taillée ?

On conseille souvent de fertiliser après avoir taillé une haie. C’est une erreur ! Comme vous avez peut-être déjà pu lire dans notre mode d’emploi pour tailler une haie, le meilleur moment pour un rabattage radical est le début du printemps. Contrairement à de nombreuses plantes, les haies du jardin ne doivent pas repousser rapidement après la taille, mais au contraire conserver leur forme soignée aussi longtemps que possible. Une fertilisation avec des minéraux disponibles immédiatement serait donc plutôt contre-productive. Vous pouvez en revanche apporter un engrais organique à libération lente après la taille du printemps. Comme ce type d’engrais met du temps à mettre les minéraux à disposition, votre haie sera idéalement alimentée pour les premiers bourgeons du printemps. La meilleure solution est d’apporter un engrais organique à vos plantes de haie après la coupe, puis de les recouvrir de compost ou de déchets de taille broyés. Vous empêchez ainsi également l’installation de mauvaises herbes.

Comment reconnaît-on une carence en nutriments ?

Les haies dans les jardins ont besoin comme toutes les plantes d’azote, de phosphore et de potassium. Ces trois nutriments sont les composants principaux des engrais dits NPK. L’azote est surtout responsable de la croissance des feuilles, le phosphore de la formation des fleurs et le potassium de la régulation du régime d’eau. Si en dépit d’un arrosage suffisant, votre haie pousse très peu, voire pas du tout au printemps, elle manque certainement de minéraux. Une carence peut aussi se manifester par une coloration anormale des feuilles ou des fleurs. Voici un aperçu des différents symptômes et des carences qu’ils indiquent.

 



Les puissants taille haies FUXTEC

Découvrez notre sélection de taille-haies

Engrais pour haies – Lequel choisir ?

Il est capital de choisir le bon moment pour fertiliser votre haie, mais également d’apporter un type d’engrais adapté. On trouve des engrais universels qui conviennent également pour les haies. De nombreux fabricants proposent leur propre engrais pour haies ou des mélanges sur mesure pour la plante de haie que vous avez utilisée.

Engrais minéraux

Les engrais minéraux étant synthétisés artificiellement, leur composition peut être adaptée précisément aux besoins des plantes. Comme ils se dissolvent et s’infiltrent dans le sol très rapidement, c’est avec ce type d’engrais que vous prenez le plus de risque de surfertilisation. Les minéraux privent alors les racines d’eau, ce qui peut occasionner des dommages irréparables sur les plantes. Prenez soin de toujours doser les engrais minéraux avec précision, rigueur et parcimonie. En cas de doute, apportez une quantité moindre et fertilisez votre haie à nouveau plus tard dans l’année. Les engrais minéraux sont parfaits si votre haie souffre d’une carence en minéraux après avoir manqué de fertilisation sur une longue période. La disponibilité rapide peut permettre d’éviter l’aggravation des dommages et l’apparition de gros trous dans la haie.

Engrais minéraux

Les engrais minéraux étant synthétisés artificiellement, leur composition peut être adaptée précisément aux besoins des plantes. Comme ils se dissolvent et s’infiltrent dans le sol très rapidement, c’est avec ce type d’engrais que vous prenez le plus de risque de surfertilisation. Les minéraux privent alors les racines d’eau, ce qui peut occasionner des dommages irréparables sur les plantes. Prenez soin de toujours doser les engrais minéraux avec précision, rigueur et parcimonie. En cas de doute, apportez une quantité moindre et fertilisez votre haie à nouveau plus tard dans l’année. Les engrais minéraux sont parfaits si votre haie souffre d’une carence en minéraux après avoir manqué de fertilisation sur une longue période. La disponibilité rapide peut permettre d’éviter l’aggravation des dommages et l’apparition de gros trous dans la haie.

Engrais bleu comme engrais pour haies

L’engrais bleu est un engrais complet. Cela signifie qu’il contient tous les minéraux indispensables à la croissance des plantes. Vous le trouverez sous le nom de Nitrophoska dans le commerce. Il a pris le surnom d’engrais bleu en raison de l’aspect de ses billes d’engrais. L’engrais bleu est capable de fournir rapidement tous les nutriments nécessaires à des plantes de haie souffrant d’une carence sévère. Vous pouvez aussi bien le jeter tel quel au pied de la haie que le dissoudre dans de l’eau pour l’utiliser en arrosage. Veillez toutefois à toujours utiliser l’engrais bleu avec parcimonie, car une surfertilisation avec cet engrais endommage sérieusement les plantes et pollue l’environnement.

Sel d’epsom pour les haies

Le sel d’epsom est le surnom du sulfate de magnésium. Il est souvent utilisé de manière ciblée quand la haie souffre d’une carence en magnésium. C’est particulièrement fréquent chez les conifères. Une carence en magnésium est également favorisée par un sol sableux, dans lequel les nutriments sont éliminés plus rapidement, ou par une surfertilisation avec du potassium ou du calcium. Si vous êtes certain que votre haie manque de magnésium, la meilleure solution est de procéder à une fertilisation foliaire avec du sel d’epsom. Diluez le minéral dans de l’eau et vaporisez la solution sur les feuilles. Les plantes peuvent l’absorber directement par ce biais et il n’y a aucun risque de concurrence avec d’autres nutriments dans le sol. Autrement, vérifiez que l’engrais pour haies que vous utilisez contient bien du sel d’epsom ou une autre source de magnésium. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez y mélanger un peu de sel d’epsom en prévention.

Engrais organiques

Les engrais organiques sont composés dematière vivante animale et végétale, généralement issue des déchets agricoles. Lorsque vous les répandez, ils doivent d’abord être désagrégés par les micro-organismes dans le sol avant que les nutriments soient disponibles pour les plantes. L’avantage est qu’il est quasiment impossible de surfertiliser avec un engrais organique. Finalement, les organismes du sol ne peuvent libérer qu’une partie des nutriments. L’inconvénient est que ces engrais ne peuvent pas agir immédiatement en cas de carence sévère. Lacomposition ne peut pas non plus être adaptée spécifiquement aux besoins de la plante. Vous ne pouvez que choisir un engrais s’en approchant le plus.

Engrais organiques

Les engrais organiques sont composés dematière vivante animale et végétale, généralement issue des déchets agricoles. Lorsque vous les répandez, ils doivent d’abord être désagrégés par les micro-organismes dans le sol avant que les nutriments soient disponibles pour les plantes. L’avantage est qu’il est quasiment impossible de surfertiliser avec un engrais organique. Finalement, les organismes du sol ne peuvent libérer qu’une partie des nutriments. L’inconvénient est que ces engrais ne peuvent pas agir immédiatement en cas de carence sévère. Lacomposition ne peut pas non plus être adaptée spécifiquement aux besoins de la plante. Vous ne pouvez que choisir un engrais s’en approchant le plus.

Corne broyée et farine de corne comme engrais pour haies

La corne broyée et la farine de corne sont des engrais organiques appréciés et simples. Elles sont issues de déchets d’abattoir et sont ainsi économiques. La farine de corne est plus fine et les nutriments qu’elle contient sont donc libérés plus rapidement qu’avec de la corne broyée, qui est plutôt un engrais à libération lente. Ces deux fertilisants comportent principalement de l’azote et du phosphate. Si vous n’utilisez que ça, vous pourrez avoir une carence en potassium, calcium ou magnésium à long terme. De nombreux engrais organiques du commerce sont ainsi enrichis avec ces nutriments.

La corne broyée et la farine de corne se combinent très bien aux engrais minéraux pour un effet à la fois immédiat et longue durée. Vous pouvez aussi répandre de la corne seule en automne. Les nutriments peuvent ainsi se libérer progressivement pendant l’hiver et seront idéalement disponibles au printemps pour la première poussée de croissance des plantes.

Compost

Non seulement le compost fournit des nutriments à la terre grâce à sa décomposition par des micro-organismes, mais il améliore aussi la nature du sol. Si vous l’incorporez sommairement à la terre, celle-ci restera meuble sous l’effet de la décomposition. En outre, la matière organique renferme de l’eau, ce qui est un gros avantage, surtout en été, à la fois pour vous et vos plantes : vous aurez besoin d’arroser moins souvent. Vous pouvez aussi répartir des déchets de taille broyés sous la haie. Cela donne un bel aspect et évite l’installation de mauvaises herbes.

Le gros inconvénient d’utiliser du compost comme engrais pour votre haie est qu’il augmente légèrement le pH du sol. Les plantes qui préfèrent les sols acides n’aiment pas du tout ça. C’est le cas par exemple du rhododendron, du houx ou des cyprès. Vous faites au contraire plaisir au buis, au troène et au thuya en rendant le sol un peu plus basique grâce à un apport de compost. Ces plantes n’aiment pas du tout les sols acides et ont besoin que le sol reste plutôt basique.

Engrais pour haies tout prêts

Bien sûr, il existe de nombreux engrais dédiés aux haies de différents fabricants dans le commerce. Ils sont généralement identifiés comme engrais pour arbres, haies et buissons. Même si la plupart des plantes de haie sont des buissons ou des arbres au sens strict, leurs besoins en nutriments sont différents de ceux des plantes isolés. Comme elles sont plutôt serrées, elles sont davantage en concurrence pour les nutriments au sol et aussi pour la lumière du soleil. Elles ont donc impérativement besoin d’être suffisamment fertilisées. Les recommandations sur certains paquets d’engrais ne prennent pas du tout en compte cette particularité. Surveillez donc bien votre haie afin de détecter le plus tôt possible d’éventuels symptômes de carence.

En raison de la grande variété de plantes de haie disponibles, les engrais pour haies disponibles en magasin ne peuvent pas répondre précisément aux besoins de votre haie. Vous pouvez tout aussi bien opter pour un engrais universel. Celui-ci repose idéalement sur des substances organiques et est enrichi avec tous les minéraux nécessaires. Avec ce type d’engrais, vous n’avez besoin de fertiliser qu’une seule fois par an et n’avez pas à craindre de carence.

Engrais pour haies tout prêts

Bien sûr, il existe de nombreux engrais dédiés aux haies de différents fabricants dans le commerce. Ils sont généralement identifiés comme engrais pour arbres, haies et buissons. Même si la plupart des plantes de haie sont des buissons ou des arbres au sens strict, leurs besoins en nutriments sont différents de ceux des plantes isolés. Comme elles sont plutôt serrées, elles sont davantage en concurrence pour les nutriments au sol et aussi pour la lumière du soleil. Elles ont donc impérativement besoin d’être suffisamment fertilisées. Les recommandations sur certains paquets d’engrais ne prennent pas du tout en compte cette particularité. Surveillez donc bien votre haie afin de détecter le plus tôt possible d’éventuels symptômes de carence.

En raison de la grande variété de plantes de haie disponibles, les engrais pour haies disponibles en magasin ne peuvent pas répondre précisément aux besoins de votre haie. Vous pouvez tout aussi bien opter pour un engrais universel. Celui-ci repose idéalement sur des substances organiques et est enrichi avec tous les minéraux nécessaires. Avec ce type d’engrais, vous n’avez besoin de fertiliser qu’une seule fois par an et n’avez pas à craindre de carence.

Pour répondre aux besoins individuels des différentes plantes, choisissez de préférence un engrais spécial thuya, buis ou conifère. Vous ne trouverez pas d’engrais spécial pour tous les types de plantes, car de nombreuses plantes de haie sont peu exigeantes en matière de composition des nutriments dans le sol, comme le charme, le laurier-cerise et le buisson ardent. Pour ces plantes, vous ne prenez aucun risque en choisissant un engrais équilibré à libération lente.

En lire plus

Voir tout
Obstbaum schneiden

Taille d'un arbre fruitier

Mode d’emploi pas à pas pour une parfaite taille des arbres fruitiers Il est particulièrement appréciable de cueillir ses fruits frais bio dans son propre jardin. De nombreux fruitiers pr...

Hecken pflanzen

Planter une haie

Planter une haie Planter une haie – Guide complet pour une haie parfaite Vous créez votre jardin en partant de zéro ou voulez simplement changer de brise-vue pour vous protéger des regards de vot...

Hecken düngen

Fertiliser une haie

Fertiliser une haie Nos conseils pour un vert intense et une croissance forte Comme toutes les plantes, et même comme tous les êtres vivants, les haies ont également besoin d’être bien entretenue...