Entretien des arbres et des haies

Tailler une haie – Notre guide complet avec les meilleures pratiques

Votre haie est installée et les plantes ont bien grandi ? Il est temps de donner une forme à votre haie. Même si votre brise-vue vert n’a pas encore atteint la hauteur voulue dans les premières années, vous devez tout de mêmeeffectuer régulièrement une taille de formation. Vous vous assurez ainsi que les plantes se développent dans la bonne direction,que la haie se densifie bien et qu’elle évolue en protection visuelle efficace. Dans notre guide, nous vous conseillons sur les éléments à prendre en compte pour la taille de votre haie.

Contenu

  • Quel est le moment idéal pour tailler une haie ?
  • Quelle est la météo idéale pour tailler une haie ?
  • Tailler une haie – Mode d’emploi
  • Donner la bonne forme à une haie
  • Conseils pratiques pour tailler une haie
  • Que faire des déchets de taille de la haie ?
  • Qui est responsable des haies en limite de terrain ?
  • Combien coûte de faire tailler une haie par un professionnel ?

Quel est le moment idéal pour tailler une haie ?

Le moment idéal pour tailler votre haie ne dépend pas seulement des besoins des plantes qui la composent. Vous devez également prendre en compte les recommandations officielles.

Recommandations officielles pour la taille d’une haie

L’Office français de la biodiversité recommande de ne pas rabattre les haies pendant la période de nidification, soit du 15 mars au 31 juillet. En effet, les oiseaux couvent volontiers dans les branchages denses des haies. Une taille radicale les effrayerait, et détruirait même complètement leur couvée. Un rabattage conséquent ou sur souche ne doit être effectué qu’en dehors de la période de nidification. Vous pouvez bien sûr faire exception si votre voisin exige une taille ou si la haie met en danger la sécurité sur la route, par exemple. N’oubliez pas également que, même en dehors de la période de nidification, les haies servent d’habitat pour de nombreux animaux. Faites attention à eux !

Taille de formation et d’entretien possible toute l’année

La taille de formation et d’entretien est généralement moins gênante pour la nidification et peut donc être effectuée toute l’année. Veillez tout de même à scruter votre haie à la recherche de nids avant de tailler, et reportez si possible la taille de quelques semaines le temps que les oisillons s’envolent. Vous ne pouvez en effet jamais être sûr que la coupe de la cime ne dérangera pas et ne chassera pas la maman oiseau. Si vous taillez votre haie régulièrement, différer une coupe ne lui portera pas préjudice.

La meilleure période pour tailler une haie

Le jour recommandé pour la taille d’une haie est souvent le jour de la Saint-Jean fin juin. Vous ne pouvez toutefois effectuer qu’une taille de formation autour de cette date-là, puisqu’elle tombe en pleine nidification. Ainsi, d’autres moments sont bien plus appropriés pour le rabattage de certaines espèces.

Taille de formation et d’entretien possible toute l’année

La taille de formation et d’entretien est généralement moins gênante pour la nidification et peut donc être effectuée toute l’année. Veillez tout de même à scruter votre haie à la recherche de nids avant de tailler, et reportez si possible la taille de quelques semaines le temps que les oisillons s’envolent. Vous ne pouvez en effet jamais être sûr que la coupe de la cime ne dérangera pas et ne chassera pas la maman oiseau. Si vous taillez votre haie régulièrement, différer une coupe ne lui portera pas préjudice.

La meilleure période pour tailler une haie

Le jour recommandé pour la taille d’une haie est souvent le jour de la Saint-Jean fin juin. Vous ne pouvez toutefois effectuer qu’une taille de formation autour de cette date-là, puisqu’elle tombe en pleine nidification. Ainsi, d’autres moments sont bien plus appropriés pour le rabattage de certaines espèces.

La meilleure période pour tailler une haie d’arbres à feuilles

Les haies composées d’arbres à feuilles, par exemple le charme ou l’érable champêtre, gagnent à recevoir un premier rabattage à la fin de l’hiver. Du milieu à la fin du mois de février, la sève, et donc l’énergie des arbres, n’est pas encore passée dans les nouveaux rameaux et vous pouvez couper votre haie sans entraver la croissance sur le long terme. Votre haie prospérera à nouveau vigoureusement en mai à peu près et paraîtra d’ici là bien entretenue et soignée. Une première taille précoce vous oblige à effectuer une deuxième taille dans l’année, mais augmente la ramification à l’intérieur de la haie et assure que celle-ci devienne bien opaque.

La deuxième taille des haies d’arbres à feuilles a bien lieu autour de la Saint-Jean, à la fin du mois de juin. Il est alors primordial de vérifier l’absence de nids avant d’agir, et de reporter un peu la coupe si vous en trouvez. Raccourcissez les nouveaux rameaux d’environ deux tiers. La haie retrouve un aspect ordonné et dispose tout de même de suffisamment de sève pour survivre à la chaleur de l’été. Une autre taille en automne serait tout à fait superflue pour les haies d’arbres à feuilles et affaiblirait même les plantes inutilement. Attendez le printemps suivant avant de ressortir votre taille-haie.

La meilleure période pour tailler une haie fleurie

Contrairement aux haies d’arbres à feuilles, les haies fleuries ne doivent pas être taillées à la fin de l’hiver. En effet, une grande partie des boutons de fleurs déjà apparus seraient également enlevés par la force des choses. Attendez la fin de la floraison et rabattez alors votre haie à la hauteur et à la largeur de votre choix. Si votre haie fleurie a besoin d’une deuxième coupe, ne tardez pas. Vous devez laisser les forsythias, les pruniers à fleurs et les autres plantes fleuries tranquilles à partir de fin juin au plus tard. Sinon, ils produiront moins de boutons de fleurs pour l’année suivante.

La meilleure période pour tailler une haie de conifères

Ne rabattez jamais trop sévèrement les haies persistantes de thuyas ou de cyprès. Contrairement aux charmes ou aux hêtres communs, ces arbres ne pourraient en effet plus bourgeonner et resteraient dans le pire des cas nus. C’est pourquoi il est particulièrement important de les tailler un peu tous les ans pour qu’ils conservent leur forme. La meilleure période pour cette taille d’entretien est fin juin, autour de la Saint-Jean. Vous devez bien entendu vérifier méticuleusement l’absence de nids avant de sortir votre taille-haie. Attention, ils peuvent être difficiles à reconnaître sous le feuillage épais. Ne raccourcissez jamais les rameaux au point que des trous apparaissent, car ils ne repousseraient alors probablement jamais. Si votre haie persistante pousse rapidement, vous pouvez procéder à une nouvelle taille de formation fin août. Les périodes de croissance des plantes sont ensuite en grande partie terminées et votre haie garde son apparence soignée jusqu’au printemps suivant.

La meilleure période pour tailler une haie de conifères

Ne rabattez jamais trop sévèrement les haies persistantes de thuyas ou de cyprès. Contrairement aux charmes ou aux hêtres communs, ces arbres ne pourraient en effet plus bourgeonner et resteraient dans le pire des cas nus. C’est pourquoi il est particulièrement important de les tailler un peu tous les ans pour qu’ils conservent leur forme. La meilleure période pour cette taille d’entretien est fin juin, autour de la Saint-Jean. Vous devez bien entendu vérifier méticuleusement l’absence de nids avant de sortir votre taille-haie. Attention, ils peuvent être difficiles à reconnaître sous le feuillage épais. Ne raccourcissez jamais les rameaux au point que des trous apparaissent, car ils ne repousseraient alors probablement jamais. Si votre haie persistante pousse rapidement, vous pouvez procéder à une nouvelle taille de formation fin août. Les périodes de croissance des plantes sont ensuite en grande partie terminées et votre haie garde son apparence soignée jusqu’au printemps suivant.

Quelle est la météo idéale pour tailler une haie ?

Dans l’idéal, évitez de tailler votre haie un jour très ensoleillé. La première coupe en février ne devrait pas poser de problème. En revanche, si vous taillez votre haie fin juin sous un soleil trop intense, les plantes perdront encore plus d’eau au niveau des plaies. Les jeunes rameaux qui étaient à l’ombre avant la coupe ne supporteront pas forcément l’exposition au soleil et pourront brûler. Choisissez donc de préférence un jour nuageux pour tailler votre haie. Si votre haie n’est pas trop grande, vous pouvez également travailler le soir quand les températures sont plus fraiches.

Vous devez aussi éviter de tailler lorsque la haie est humide. C’est d’une part bien plus difficile pour vous car les branches sont plus lourdes en raison de l’eau qu’elles contiennent et de l’eau sur les feuilles. Les plantes de haie sont d’autre part affaiblies après la coupe et plus vulnérables à la moisissure et autres champignons lorsque leur environnement est humide. Préférez donc un jour couvert mais sec. Et enfin, dernière contrainte : ne taillez pas vos haies si les températures sont inférieures à -5 °C.

Respect des périodes de repos en cas d’utilisation d’un taille-haie motorisé

Lorsque la haie est grande et longue, la coupe à la main est souvent laborieuse. Cela va plus vite avec un taille-haie électrique ou thermique. Vous devez toutefois respecter les périodes de repos légales, qui peuvent varier d’une commune à l’autre. Vous n’êtes généralement pas autorisé à utiliser un taille-haie motorisé le dimanche et les jours fériés, ou alors sur une plage horaire réduite (10h à 12h). En général, vous pouvez utiliser un taille-haie électrique ou thermique de 8h à 20h du lundi au vendredi et de 9h à 12h puis de 15h à 19h le samedi. Il peut y avoir également des horaires spécifiques pour les appareils portant l’écolabel européen. Il s’agit la plupart du temps de taille-haies sur batterie.

Les puissantes tronçonneuses à moteur et à chaîne FUXTEC pour tes travaux de bûcheronnage et d'élagage.

Découvrez notre sélection de tronçonneuses

Tailler une haie – Mode d’emploi

Une fois que vous avez trouvé le moment idéal pour tailler votre haie, il est temps de passer à l’action. Pour que le passage du taille-haie soit bénéfique pour votre haie et n’abîme rien, vous devez respecter certaines règles que nous détaillons ici.

Tailler correctement une haie

Les experts distinguent plusieurs types de coupes.

Taille de formation

La taille de formation sert à conserver la jolie forme de la haie. Elle est effectuée une fois par an et fait partie des fondamentaux de l’entretien d’une haie. Elle est ainsi souvent appelée taille d’entretien. La bonne période pour cette taille est surtout de fin juin à début juillet. À cette période, les deux phases de croissance principales sont terminées et la plante ne réduit pas directement tout votre travail à néant en développant de nouveaux rameaux.

Pour ce type de taille, coupez les nouveaux rameaux de la haie de 2/3 à 3/4. Vous laissez donc une toute petite partie de la pousse. Effectuez également une taille de formation lorsque vos plantes de haie n’ont pas encore atteint leur taille définitive. Même si vous ralentissez la croissance de vos plantes en les taillant, cette coupe est tout de même importante car elle favorise la ramification de la haie. Si celle-ci prospère trop rapidement en largeur et en hauteur, elle manquera de densité et ne pourra pas remplir sa fonction de protection visuelle.

Lorsque la haie a atteint sa hauteur définitive, vous pouvez également la raccourcir en hauteur dans le cadre de la taille d’entretien. Si vous voulez qu’elle continue à grandir vers le haut, vous ne devez toutefois pas toucher au rameau principal. Si vous le coupez, vous freinerez en effet grandement la croissance en hauteur.

Rabattage

Pour la plupart des types de haie, le rabattage est effectué à la fin de l’hiver. Il est nécessaire de façon périodique dès que la haie a atteint sa taille définitive. Bien sûr, les plantes essaient de continuer à grandir en largeur et en hauteur, ce que vous ne voulez tout simplement pas. Avec un rabattage net avant le début de la phase de croissance, vous faites de la place pour les jeunes rameaux qui donnent à votre haie un aspect jeune et sain. Veillez toutefois à ne pas rabattre trop fortement certains types de haies, notamment celles composées de conifères. Elles ne sont pas capables de combler les trous créés et les zones nues ne repoussent plus.

Rabattage sur souche

Le rabattage sur souche est réservé aux haies qui possèdent une grande capacité à se régénérer, ont été délaissées pendant une longue période et ont ainsi perdu leur forme. Vous retirez tous les rameaux, sauf le tronc principal. Il ne reste alors plus que la structure de base. Au printemps suivant, la haie bourgeonnera à profusion et vous pourrez à nouveau lui donner la forme de votre choix. Le rabattage sur souche est comme une réinitialisation pour la haie, et aussi le dernier recours quand des zones nues ou clairsemées n’arrivent pas à se combler.

Donner la bonne forme à une haie

La forme la plus répandue pour une haie est la forme en trapèze. Votre haie est alors taillée avec des angles droits. Prenez soin toutefois à ce que la base soit plus large que le sommet pour que les parties inférieures de la haie reçoivent suffisamment de lumière du soleil et restent vertes. Les haies de feuillus ont tendance à pousser plus étroites à la base et plus large au niveau du houppier. C’est certes joli, mais à terme, les parties inférieures de la haie vont se dénuder et n’offriront plus aucune protection visuelle.

Par ailleurs, tailler une haie à plat est certes populaire et donne un aspect très soigné, mais ce n’est pas toujours le meilleur choix. Si une haie encore très large au niveau de la cime est plate, des branches peuvent se casser sous l’effet de la neige. Nous vous recommandons d’arrondir les angles et de tailler la partie supérieure de la haie en demi-cercle.

Conseils pratiques pour tailler une haie

Il est souvent difficile de conserver des lignes droites sur les flancs des haies. Si vous vous placez juste devant la haie, vous n’avez souvent pas le recul nécessaire pour voir si vous taillez droit. La méthode la plus simple pour obtenir une taille de haie rectiligne est de tendre une ficelle ou une corde qui vous servira de guide. Notez aussi que votre taille-haie doit toujours rester parallèle à la haie. Vous évitez ainsi de couper par inadvertance vers l’intérieur de la haie et de créer ainsi des trous béants.

Pour que votre coupe soit la plus régulière possible, nous vous conseillons de commencer par le bas de la haie et de remonter progressivement. Vous vous assurez ainsi que votre haie conserve la forme de trapèze et que tous les rameaux reçoivent toujours suffisamment de lumière.

Donner la bonne forme à une haie

La forme la plus répandue pour une haie est la forme en trapèze. Votre haie est alors taillée avec des angles droits. Prenez soin toutefois à ce que la base soit plus large que le sommet pour que les parties inférieures de la haie reçoivent suffisamment de lumière du soleil et restent vertes. Les haies de feuillus ont tendance à pousser plus étroites à la base et plus large au niveau du houppier. C’est certes joli, mais à terme, les parties inférieures de la haie vont se dénuder et n’offriront plus aucune protection visuelle.

Par ailleurs, tailler une haie à plat est certes populaire et donne un aspect très soigné, mais ce n’est pas toujours le meilleur choix. Si une haie encore très large au niveau de la cime est plate, des branches peuvent se casser sous l’effet de la neige. Nous vous recommandons d’arrondir les angles et de tailler la partie supérieure de la haie en demi-cercle.

Conseils pratiques pour tailler une haie

Il est souvent difficile de conserver des lignes droites sur les flancs des haies. Si vous vous placez juste devant la haie, vous n’avez souvent pas le recul nécessaire pour voir si vous taillez droit. La méthode la plus simple pour obtenir une taille de haie rectiligne est de tendre une ficelle ou une corde qui vous servira de guide. Notez aussi que votre taille-haie doit toujours rester parallèle à la haie. Vous évitez ainsi de couper par inadvertance vers l’intérieur de la haie et de créer ainsi des trous béants.

Pour que votre coupe soit la plus régulière possible, nous vous conseillons de commencer par le bas de la haie et de remonter progressivement. Vous vous assurez ainsi que votre haie conserve la forme de trapèze et que tous les rameaux reçoivent toujours suffisamment de lumière.

Un outil adapté

Si grâce à tous nos conseils vous connaissez en théorie les principes à respecter pour la taille de votre haie, vous devez aussi impérativement utiliser un outil adapté. Il existe de nombreuses formes et variantes de taille-haie. Pour découvrir le modèle qu’il vous faut, consultez cette page.

Que faire des déchets de taille de la haie ?

Après la taille, votre haie retrouve une apparence parfaite, mais ce n’est pas le cas du sol !

Ramasser les déchets de taille

Pour vous faciliter la vie, vous pouvez disposer une bâche ou un drap sous la haie avant de commencer à la tailler. Les petits morceaux de feuilles qui résultent souvent d’une coupe avec un taille-haie électrique sont sinon très fastidieux à ramasser. Si vous n’avez ni bâche ni drap à votre disposition, vous pouvez aussi ramasser les gros déchets à la main et cacher les petits résidus sous la haie à l’aide d’un râteau ou d’un balai. Ils s’y décomposent avec le temps et rendent à la haie une partie des nutriments perdus avec la coupe.

Jeter les déchets de taille

Si vous avez un tas de compost, vous pouvez sans problème y jeter vos déchets de taille. Veillez toutefois à ce que chaque morceau ne dépasse pas les 20 cm et alternez de préférence les résidus de taille avec des déchets de tonte et des mauvaises herbes arrachées, ou avec des épluchures de légumes. Vous obtiendrez ainsi un humus de meilleure qualité. Si vous voulez accélérer la décomposition, utilisez un broyeur. Une fois les petites branches et les feuilles réduites en petits morceaux, les micro-organismes ont davantage de surface à attaquer et le processus est plus rapide. Vous pouvez ensuite jeter les déchets broyés au compost, ou en recouvrir la terre sous la haie. Vous éloignez ainsi les mauvaises herbes et fertilisez naturellement votre haie.

Jeter les déchets de taille

Si vous avez un tas de compost, vous pouvez sans problème y jeter vos déchets de taille. Veillez toutefois à ce que chaque morceau ne dépasse pas les 20 cm et alternez de préférence les résidus de taille avec des déchets de tonte et des mauvaises herbes arrachées, ou avec des épluchures de légumes. Vous obtiendrez ainsi un humus de meilleure qualité. Si vous voulez accélérer la décomposition, utilisez un broyeur. Une fois les petites branches et les feuilles réduites en petits morceaux, les micro-organismes ont davantage de surface à attaquer et le processus est plus rapide. Vous pouvez ensuite jeter les déchets broyés au compost, ou en recouvrir la terre sous la haie. Vous éloignez ainsi les mauvaises herbes et fertilisez naturellement votre haie.

Coupez les grosses branches idéalement en morceaux de 20 à 30 cm et stockez-les au sec. Une fois toute l’humidité du bois disparue, vous pouvez ensuite les utiliser pour vous chauffer l’hiver, dans un brasero ou dans un feu de camp.

Si vous n’avez ni compost, ni espace pour stocker le bois, vous pouvez apporter vos déchets verts en déchetterie. C’est généralement gratuit, ou très peu couteux. Les déchets de jardin y sont compostés et les composants précieux sont réintroduits dans la chaîne alimentaire. Il n’est pas recommandé de brûler les déchets verts directement après la taille. Comme les rameaux contiennent encore une quantité importante d’humidité, les brûler génère beaucoup de fumée qui peut être polluante.

Un locataire doit-il tailler la haie ?

Vous avez peut-être la chance d’avoir trouvé une perle rare en location avec son propre jardin. Dans le meilleur cas, les responsabilités pour l’entretien des arbres, des buissons et des haies sont définies dans le bail. Si ce n’est pas le cas, le locataire a l’obligation de prendre à sa charge l’entretien courant du jardin. Cette obligation s’applique non seulement à la tonte du gazon ou au ramassage des feuilles, mais également à la taille de la haie du jardin.

Attention : Cela signifie que le locataire doit veiller à ce que la haie n’empiète pas sur le terrain du voisin ou ne met pas en danger la sécurité sur la route. Il n’y a pas d’obligation d’avoir une haie impeccable à tout moment. En outre, si la taille des haies est comprise dans les charges locatives, elle fait partie des charges récupérables auprès du locataire.

Qui est responsable des haies en limite de terrain ?

Par principe, une haie mitoyenne qui marque la séparation entre deux terrains doit être entretenue par les deux voisins. Dans l’idéal, taillez la haie ensemble ou en alternance. Bien sûr, vous pouvez aussi vous mettre d’accord pour que l’un de vous deux s’occupe de l’entretien de la haie. Celui-ci a alors le droit d’entrer sur le terrain du voisin à cette fin.

Qui est responsable des haies en limite de terrain ?

Par principe, une haie mitoyenne qui marque la séparation entre deux terrains doit être entretenue par les deux voisins. Dans l’idéal, taillez la haie ensemble ou en alternance. Bien sûr, vous pouvez aussi vous mettre d’accord pour que l’un de vous deux s’occupe de l’entretien de la haie. Celui-ci a alors le droit d’entrer sur le terrain du voisin à cette fin.

Combien coûte de faire tailler une haie par un professionnel ?

Vous trouvez peut-être que la taille d’une haie est trop fastidieuse et préférez laisser faire un jardinier expérimenté ? Vous gagnez ainsi du temps et économisez aussi le coût de l’achat des outils nécessaires, notamment si votre haie est grande. Voici les prix généralement constatés pour une taille de haie :

  • Facturation à l’heure : 25 à 35 euros
    La facturation à l’heure est recommandée pour une simple taille de formation. Ce type de taille est en effet assez rapide et vous vous en sortirez pour bien moins cher en payant à l’heure.
  • Facturation pour 10 mètres linéaires de haie : 30 à 60 euros
    Convenir avec le jardinier d’une facturation en fonction de la longueur de la haie a plusieurs avantages : D’une part, vous pouvez plus facilement planifier le coût final. D’autre part, vous pouvez économiser beaucoup d’argent si votre haie a besoin d’un rabattage radical, parce que celui-ci prend beaucoup de temps.

Pensez à demander au jardinier si son tarif comprend l’évacuation des déchets de taille ou si vous devez vous en occuper vous-même ou payer un supplément. Vous éviterez ainsi les mauvaises surprises.

En lire plus

Voir tout
Obstbaum schneiden

Taille d'un arbre fruitier

Mode d’emploi pas à pas pour une parfaite taille des arbres fruitiers Il est particulièrement appréciable de cueillir ses fruits frais bio dans son propre jardin. De nombreux fruitiers pr...

Hecken pflanzen

Planter une haie

Planter une haie Planter une haie – Guide complet pour une haie parfaite Vous créez votre jardin en partant de zéro ou voulez simplement changer de brise-vue pour vous protéger des regards de vot...

Hecken düngen

Fertiliser une haie

Fertiliser une haie Nos conseils pour un vert intense et une croissance forte Comme toutes les plantes, et même comme tous les êtres vivants, les haies ont également besoin d’être bien entretenue...