Mauvaises herbes

Se débarrasser des chardons efficacement et durablement

Les chardons ? Une question de goût ! Tandis que certains aiment regarder leurs fleurs, impressionnantes pendant la floraison et exceptionnelles lorsqu’elles sont montées en graines, d’autres y voient un fléau à éliminer au plus vite. En tant que mauvaises herbes, les chardons sont particulièrement pénibles, car leurs épines compliquent l’arrachage. La bonne nouvelle, c’est que les chardons se propagent plutôt lentement et que vous avez le temps de les retirer sans vous précipiter.

Contenu

  • Les chardons, variés et souvent encombrants au jardin
  • Comment se débarrasser des chardons ?
  • Prévenir une nouvelle apparition de chardons

Les chardons, variés et souvent encombrants au jardin

Le terme « chardon » ne désigne pas un type de plante, mais bien de nombreuses espèces différentes de la famille des astéracées. Leur point commun : elles utilisent toutes des épines pour se protéger contre leurs ennemis. Certaines espèces ne portent des épines que sur leur fleur, d’autres également sur leurs feuilles et certaines même sur leur tige. Dans les jardins français, on trouve principalement le laiteron, l’onopordum et la cirse, particulièrement redoutée. Parmi les trois espèces, seul le laiteron se laisse arracher à la main. Les deux autres sont équipées d’épines douloureuses sur les feuilles, et en partie aussi sur les fleurs. La plupart des types de chardon sont annuels ou biannuels, ce qui signifie que des chardons dont on pense être débarrassés peuvent resurgir de manière inattendue l’année suivante. En effet, les racines pivotantes typiques des chardons sont très profondes et survivent au retrait superficiel de la plante. Vous pouvez toutefois limiter les risques de réapparition en empêchant le chardon de propager ses graines.

Les chardons, variés et souvent encombrants au jardin

Le terme « chardon » ne désigne pas un type de plante, mais bien de nombreuses espèces différentes de la famille des astéracées. Leur point commun : elles utilisent toutes des épines pour se protéger contre leurs ennemis. Certaines espèces ne portent des épines que sur leur fleur, d’autres également sur leurs feuilles et certaines même sur leur tige. Dans les jardins français, on trouve principalement le laiteron, l’onopordum et la cirse, particulièrement redoutée. Parmi les trois espèces, seul le laiteron se laisse arracher à la main. Les deux autres sont équipées d’épines douloureuses sur les feuilles, et en partie aussi sur les fleurs. La plupart des types de chardon sont annuels ou biannuels, ce qui signifie que des chardons dont on pense être débarrassés peuvent resurgir de manière inattendue l’année suivante. En effet, les racines pivotantes typiques des chardons sont très profondes et survivent au retrait superficiel de la plante. Vous pouvez toutefois limiter les risques de réapparition en empêchant le chardon de propager ses graines.

Comment se débarrasser des chardons ?

La raison pour laquelle vous devez éliminer les chardons dès leur apparition dans votre jardin est simple : ils poussent rapidement et leurs grandes feuilles en rosette accaparent la lumière et les nutriments au détriment des autres plantes du parterre ou du gazon, qui disparaissent peu à peu. Les chardons se multiplient à la fois par leurs stolons et leurs graines… Autant dire que leur propagation est efficace ! Ils prennent au fil du temps de plus en plus de place dans le jardin et évincent les autres végétaux.

Le plus efficace : arracher le chardon avec sa racine

Comme la plupart des mauvaises herbes qui stockent de l’énergie dans leurs racines pour pouvoir se régénérer indéfiniment, arrachez les chardons de préférence avec leur racine. La racine pivotante pouvant s’enfoncer très profondément dans le sol, notamment chez les individus déjà grands, ce n’est pas une mince affaire. Procédez dans l’idéal après une forte pluie. Le sol est alors bien ramolli, ce qui vous facilite grandement la tâche. N’utilisez jamais de bêche pour déterrer un chardon. En effet, vous risqueriez de sectionner des petits stolons, et dans le pire des cas, vous auriez fait tout le travail pour rien. Les chardons peuvent en effet repousser à partir de tout petits morceaux de racine et même se multiplier de cette manière. Les désherbeurs mécaniques sont spécialement conçus pour déterrer les plantes avec leur racine et proposent une alternative efficace et recommandable. Cependant, l’arrachage ne fonctionne que pour les chardons petits ou moyens. Dans le pire des cas, la racine pivotante peut atteindre jusqu’à deux mètres de profondeur, ce qui est presque impossible à atteindre. Agissez donc dès que vous voyez les chardons apparaître. Avant de vous mettre au travail, enfilez impérativement des gants de jardinage. Vous éviterez ainsi de vous blesser avec les feuilles piquantes des chardons. Non seulement la piqûre est douloureuse, mais elle peut également provoquer des réactions allergiques ou des infections.

Tondre les chardons sur une pelouse

Il est extrêmement difficile d’éliminer définitivement des chardons bien installés avec l’ensemble de leur système racinaire. Tant que les chardons ne poussent que sur votre pelouse, vous pouvez les couper et les modérer en les tondant régulièrement. Dans tous les cas, vous évitez que la mauvaise herbe se propage par ses graines et vous l’affaiblissez en coupant régulièrement ses feuilles. Si celles-ci sont plus basses que la hauteur de coupe de la tondeuse à gazon et ne sont donc pas éliminées, vous pouvez faire un apport d’engrais ciblé pour les remonter un peu. Le gazon appréciera également l’apport de nutriments qui lui permettra de mieux se régénérer et de mieux résister aux mauvaises herbes. Le mieux est d’arroser le gazon infesté de chardons directement après la tonte ou même de tondre juste avant l’arrivée de la pluie. En effet, si de l’eau stagne dans la tige creuse du chardoncelle-ci commence à pourrir et, avec le temps, c’est l’ensemble de la plante qui meurt. Pour que cela arrive dans un délai raisonnable, tondez environ deux à trois fois par semaine et vérifiez que l’intérieur du chardon reste bien toujours humide. Pas sûr que cette méthode demande moins de travail que l’arrachage à la main… Comme les chardons se multiplient également par division, évitez de scarifier des surfaces envahies par des chardons. Votre problème de chardon pourrait en effet prendre encore plus d’ampleur.

Les chardons font partie des mauvaises herbes dicotylédones. Les désherbants spécial gazon sont donc pour la plupart très efficaces contre eux. En effet, comme le gazon est composé de graminées monocotylédones et a donc un métabolisme un peu différent, il est immunisé contre ces désherbants qui agissent seulement sur les invités indésirables. Lorsque vous utilisez ce genre de produit, prenez bien soin de toujours respecter les dosages recommandés par le fabricant. En règle générale, ces désherbants détruisent toute la plante, c’est-à-dire la partie aérienne et la racine. Utilisés comme produit anti-chardon, ils permettent d’éliminer les chardons en peu de temps et avec relativement peu d’effort.

Les chardons font partie des mauvaises herbes dicotylédones. Les désherbants spécial gazon sont donc pour la plupart très efficaces contre eux. En effet, comme le gazon est composé de graminées monocotylédones et a donc un métabolisme un peu différent, il est immunisé contre ces désherbants qui agissent seulement sur les invités indésirables. Lorsque vous utilisez ce genre de produit, prenez bien soin de toujours respecter les dosages recommandés par le fabricant. En règle générale, ces désherbants détruisent toute la plante, c’est-à-dire la partie aérienne et la racine. Utilisés comme produit anti-chardon, ils permettent d’éliminer les chardons en peu de temps et avec relativement peu d’effort.

Prévenir une nouvelle apparition de chardons

Malheureusement, vous ne serez jamais complètement à l’abri de l’apparition de chardons dans votre jardin. Le vent peut transporter les graines de chardon sur plusieurs kilomètres et vous ne pouvez pas les empêcher d’atterrir dans votre jardin. Toutefois, vous pouvez leur préparer un environnement défavorable pour les empêcher de s’installer et de se propager.

  • Apportez des quantités d’engrais suffisantes et adaptées au besoin de votre gazon. Si votre étendue d’herbe est dense, les chardons seront rapidement réprimés par les graminées déjà bien installées.
  • Fertilisez aussi suffisamment les parterres et plantez-les densément. Les plantes vivaces ou couvrantes bien établies ne laissent aucune place pour les mauvaises herbes comme les chardons ou les pissenlits.
  • Enrichissez les sols lourds avec du sable et améliorez les surfaces pauvres en azote avec un engrais vert ou un engrais organique. Vous renforcerez les plantes exigeantes qui repousseront plus facilement les mauvaises herbes peu exigeantes.
  • Si possible, les surfaces ne doivent pas rester trop longtemps inutilisées. Les sols nus invitent les mauvaises herbes indésirables comme le chardon à s’y propager. Si des surfaces étendues sont vouées à être laissées en friche pendant un certain temps en raison de travaux ou d’une restructuration, vous pouvez aussi créer une plantation provisoire. Les plantes couvrantes, peu exigeantes et faciles d’entretien, qui ne prolifèrent pas, s’y prêtent très bien, ou bien un engrais vert, qui améliore le sol en même temps. Une prairie fleurie semée de manière ciblée demande également peu de temps et d’entretien, et est préférable à un terrain livré de manière aléatoire aux différentes mauvaises herbes.

Parmi la multitude de types de chardons différents, le cirse est le plus agressif et ne doit pas être toléré dans un jardin. D’autres espèces comme l’onopordum, le chardon bleu ou le carthame des teinturiers peuvent être considérées comme des mauvaises herbes, mais aussi comme des plantes d’agrément intéressantes. Elles constituent en outre une source de nourriture importante pour les papillons diurnes et les insectes de toutes sortes. Leurs graines sont également précieuses pour les oiseaux granivores, même tard dans l’année. Autant de raisons d’aménager un petit espace dans votre jardin pour ces types de chardons !

Autres articles sur le thème de l'élimination des mauvaises herbes

Voir tout
Stechapfel entfernen

Se débarrasser du datura stramoine

Se débarrasser du datura stramoine efficacement et durablement Le datura stramoine, également appelé stramoine commune ou pomme épineuse, est un invité indésirable du jardin plutôt fr...

Schöllkraut entfernen

Se débarrasser de la chélidoine

Se débarrasser de la chélidoine efficacement et durablementnt La chélidoine est l’une des mauvaises herbes les plus méconnues du jardin. Néanmoins, si elle a réussi à se faire une pla...

Schachtelhalm bekämpfen

Se débarrasser de la prêle des champs

Combattre la prêle – voici comment se débarrasser des mauvaises herbes Si vous possédez un jardin, vous savez que les mauvaises herbes sont toujours une nuisance. La prêle des champs est une mauva...